Cigogne

Cigogne
La cigogne a de tout temps été associée au paysage alsacien. Sur le haut du clocher de l’église, de la chapelle ou de la tour, une plateforme métallique était aménagée pour recevoir le nid.

La cigogne est un oiseau de grande envergure (jusqu’à 2,15 m) perché sur de hautes pattes rouges. Son plumage est blanc avec le bout des ailes noires. Le long bec est rouge. Les yeux représentent des tâches foncées ovales. Le claquement de bec est son bruit caractéristique. On dit que la cigogne caquète. Son vol ample et lent, a quelque chose de majestueux.

Il y a encore quelques dizaines d’années, les cigognes arrivaient avec la belle saison, en provenance de l’Afrique où elles avaient passé l’hiver. Elles se mettaient alors à la recherche de branches pour fabriquer le nid. Quelques semaines plus tard, de petits cigogneaux passaient la tête au-dessus du nid et attendaient le retour des parents pour assouvir leur besoin de nourriture. La cigogne devait trouver dans la nature des grenouilles et d’autres petits animaux.

Aujourd’hui, la cigogne ne trouve plus assez de nourriture dans le milieu naturel. L’homme y supplée en lui offrant des lots de rongeurs. Des communes ont choisi de les protéger. Nous en avons vu à Munster, Kaysersberg, Ammerschwihr et à l’écomusée d’Alsace dans le Haut-Rhin.

En Loire Atlantique, nous avons pu en voir sur un nid perché au haut d’un piquet en bord de Loire et à Machecoul en pleine campagne.

A voir : une webcam sur un nid de cigognes
J'aime Bof