Chamois

Chamois
Le chamois est un animal sauvage qui vit dans la montagne, dans des zones disposant de prairies, d’arbres et de rochers. Le chamois est présent dans les Vosges depuis sa réintroduction en 1956 dans le Markstein. La population s’est multipliée et fréquente maintenant les versants rocheux du Hohneck, près des lignes de crêtes sur le versant alsacien.

L’adulte a une belle taille, un peu plus grande que la chèvre. Sa tête est marquée d’une bande sombre entre les oreilles et le museau, entourant les yeux. Les adultes sont coiffés par deux cornes simples recourbées en arrière. Un trait foncé peut aussi traverser le milieu du dos, et est prolongé par une petite queue foncée sur un derrière blanc. De hautes pattes sombres sont terminées par des sabots. Son agilité lui permet d’être à l’aise dans les pentes très inclinées où il n’a pas de concurrent.

La femelle est souvent suivie par un petit qu’elle allaite et qui n’a pas encore de corne. Les chamois aiment vivre en groupe, mais chaque membre a son rythme de repas, de sommeil et d’activité.

Typiquement, le chamois passe la nuit sur les crêtes. Un promontoire rocheux fait idéalement l’affaire. Il peut ainsi surveiller son environnement, et est à l’abri dans des endroits où il est seul à être à l’aise. Au lever du jour, il descend le long des lits de pierre pour s’abriter sous les arbres pendant la journée.

En général, le chamois progresse par à-coups. Il avance un tout petit peu. Puis il évalue son environnement immédiat à la recherche d’une touffe d’herbe ou d’un feuillage appétent. Il peut aussi être en train de négocier une trajectoire entre deux rochers ou un dévalement dans un champ de pierres.

Il est herbivore, broute un peu toutes les plantes de la montagne, les arbres, les fougères et il n’hésite pas de se dresser sur ses pattes arrières pour prélever une partie de la frondaison des arbustes.

C’est un animal plutôt discret. On peut le découvrir à quelques mètres sans avoir été prévenu par un bruit. Les jeunes peuvent émettre un cri qui rappelle le bêlement des chèvres.

Le chamois est un animal un peu mythique, symbole de liberté et de nature. On peut aujourd’hui l’apercevoir au loin à partir de la route des crêtes dans les Vosges, mais si on veut l’approcher de plus près, il faut se lever à l’aube et grimper vers la paroi rocheuse. Puis être patient et ne pas bouger jusqu’à ce qu’il vous fasse l’honneur de passer à coté de vous sans détaler. Parfois, un regard plein de curiosité semble vous interroger sur votre présence sur son territoire. Mais la question ne le taraude pas très longtemps. Il a déjà repris la recherche d’une touffe d’herbe ou d’un compagnon de route, et après quelques instants magiques, il est reparti dans sa transhumance quotidienne.

François
Le 23 juillet 2013

Note: dans les Pyrénées, le chamois porte le nom d’isard.
Chamois
Chamois
Chamois
Chamois
J'aime Bof